Expertise immobilière dans le cadre d’une déclaration d’IFI ou de litige avec l’administration fiscale

L’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est l’ancien impôt sur la fortune français payé par les personnes physiques et les couples détenant un patrimoine net taxable strictement supérieur à un certain seuil d’entrée au 1er janvier de l’année considérée. Il est créé en 1989, et remplacé le par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Cet impôt progressif par tranches est assis sur la partie supérieure du patrimoine, au-delà d’un seuil défini par le commencement de la première tranche, qui peut être différent du seuil d’entrée à partir duquel le foyer est considéré comme assujetti, et qui peut également varier d’une année à l’autre, suivant les années et les lois en vigueur (sauf en 2012 où un système de taux fixe s’appliquant sur l’ensemble du patrimoine a été instauré, mais il a été suivi d’une contribution exceptionnelle sur la fortune, pour correspondre en définitive cette année-là à un impôt progressif par tranches). Entre 2013 et 2016, les taux vont de 0,5 à 1,5 % et la 1re tranche s’applique à partir de 800 000 euros. À compter du 1er janvier 2016 jusqu’à sa suppression, le seuil d’entrée est de 1,3 million d’euros.

L’expert immobilier peut donc vous aider à remplir cette déclaration en vous fournissant la valeur vénale réelle de votre bien, correspondant à la valeur du marché et ce en toute impartialité, afin d’éviter une éventuelle contestation par les services fiscaux.

L’administration fiscale peut contester la valeur immobilière déclarée d’un bien et opérer alors à une rectification du prix pouvant conduite à un redressement fiscal.

Le rôle de l’expert immobilier est alors d’assister le contribuable en lui fournissant un rapport d’expertise immobiliere s’appuyant sur des éléments tangibles permettant de déterminer objectivement la valeur réelle du bien.

Nos experts interviennent dans toute la France.