Avis de valeur

L’avis de valeur implique également la visite de l’immeuble par un expert, cependant la description de celui-ci ainsi que les conclusions sont extrêmement synthétisés.

Aucun détail de calcul, ni références de ventes ne seront fournit par l ‘expert.

Seule la présentation revêt une forme plus ou moins développée.


A partir de 300€ TTC
5 pages environ
Délai de remise : 48 heures

Rapport comprenant :

  • L'ordre de la mission,
  • La description du bien avec son appréciation qualitative,
  • La situation juridique, urbanistique et géographique du bien immobilier,
  • L’appréciation du marché et l’évaluation des droits et biens immobiliers,

Rapport d’expertise synthétique

Le rapport d’expertise synthétique implique la visite de l’immeuble un expert, dans les mêmes conditions.

Les prestations et diligences effectuées par l’expert sont en principe identiques. C’est seulement la présentation des conclusions qui change, celles-ci étant exprimées de façons synthétiques et plus succinctes.

Toutefois, dans certains cas, les conditions d’exécution de l’expertise ne permettent pas, souvent pour des raisons de délai, la mise en œuvre des mêmes diligences qu’un Rapport détaillé. L’Expert devra alors le préciser clairement dans le chapitre «  Mission »


 A partir de 450€ TTC
 15 pages environ 
 Délai de remise : 15 à 20 jours

Rapport comprenant :

  • L’ordre de mission
  • Les modalités d’intervention et clauses de confidentialité
  • La situation géographique
  • La situation juridique et urbanistique
  • La description du Bien
  • Appréciation qualitative
  • Analyse Locative
  • Appréciation du marché
  • Évaluation
  • Reportage photographique
  • Conclusions et annexes.

Contrairement au rapport d’expertise détaillé, la présentation des conclusions est différente, celles-ci étant exprimées de façon synthétique et plus succincte.

Rapport d’expertise détaillé

Le rapport d’expertise détaillé implique la visite de l’immeuble par un expert, si possible dans son intégralité.

Cependant, pour des patrimoines très importants, composés d’ensembles assez homogènes, une visite exhaustive et complète n’est pas toujours possible ; l’expert devra alors déterminer l’échantillon visité en accord avec son client.

Le rapport comprendra la mission, les clauses de non-publication et d’utilisation, la situation géographique, la description du bien, l’appréciation qualitative, l’évaluation, les conclusions et les annexes.


 A partir de 600€ TTC
 25 pages environ 
 Délai de remise : 3 semaines à 1 mois

Rapport comprenant :

  • L’ordre de mission
  • Les modalités d’intervention et clauses de confidentialité
  • La situation géographique
  • La situation juridique et urbanistique
  • La description du Bien
  • Appréciation qualitative
  • Analyse Locative
  • Appréciation du marché avec références de ventes
  • Évaluation
  • Reportage photographique
  • Conclusions et annexes.

Certificat d’expertise

Le certificat d’expertise est essentiellement destiné aux banques ou aux particuliers dans le cadre de montages de crédits-relais ou crédits hypothécaires afin de donner un avis sur la valeur du bien et sa liquidité sur le marché.
Il s’agit d’un rapport relativement synthétique, dans lequel l’expert donne son avis sur un certain nombre de critères relatifs au bien et au marché sur lequel il se trouve de façon à en simplifier l’étude par l’organisme de financement.


 A partir de 395€ TTC
 10 pages environ
 Délai de remise : 48 heures

Rapport comprenant :

  • L’ordre de la mission,
  • La description du bien avec son appréciation qualitative,
  • La situation juridique, urbanistique et géographique du bien immobilier,
  • L’appréciation du marché et l’évaluation des droits et biens immobiliers,
  • Reportage photographique du bien
  • Conclusions et annexes éventuelles.

Actualisation d’une expertise antérieure

De plus en plus, les immeubles font l’objet d’évaluations successives à intervalles rapprochés. Les immeubles, propriétés des compagnies d’assurances et des sociétés civiles de placement immobilier, doivent être évalués chaque année (cf. décret Novembre 1990 sur les compagnies d’assurances, et loi Janvier 1993 sur les S.C.Pl.).

Il est donc procédé à une actualisation d’expertise antérieure également appelée “certification intermédiaire”.

L’actualisation peut se faire avec ou sans nouvelle visite de l’immeuble. En l’absence de nouvelle visite, l’expert entreprend un examen rapide des modifications intervenues dans la situation juridique, urbanistique ou locative de l’immeuble et remet ses conclusions sous forme succincte.

Si l’immeuble a subi des modifications notables dans sa structure ou son environnement, le client ou l’expert peut décider qu’une nouvelle visite s’impose. L’expert pourra alors revisiter l’immeuble soit de manière exhaustive, soit sous forme d’une reconnaissance extérieure qui consiste en l’inspection des parties communes de l’immeuble et de son environnement immédiat.

En règle générale, une nouvelle visite, ne serait ce que sous la forme d’une reconnaissance extérieure, est souhaitable.

Avis sur dossier

Les avis sur dossier sous-entendent que l’immeuble n’a pas été visité. Ces avis peuvent prendre la forme d’une révision s’il s’agit de donner son avis sur le rapport d’expertise d’un confrère.

Parfois cet avis doit être donné dans un délai très court, sans avoir tous les éléments caractéristiques de l’immeuble. Cet avis devra donc préciser les éléments qui ont été fournis ou pas ; si ce dernier fait état d’hypothèses, elles devront être clairement exprimées. Les conclusions seront le plus souvent résumées et succinctes.

Contrôle de cohérence d’une expertise

Il peut être demandé à un expert son avis sur un rapport d’expertise immobilière. Le travail demandé consiste à :

  • vérifier le choix et la régularité des méthodes d’évaluation utilisées.
  • fournir un diagnostic général sur la cohérence de la ou des évaluations, sans réaliser pour autant une expertise des immeubles.

Dans certains cas, l’Expert en évaluation immobilière peut se voir demander de valider les conclusions d’un confrère, que celui-ci ait agi en tant qu’Expert interne ou externe au mandant.

Audit immobilier

Il s’agit d’une mission de vérification approfondie concernant un immeuble, dont l’expertise détaillée est, soit le préalable, soit plus souvent l’aboutissement.

L’audit immobilier complet doit en effet comprendre les travaux suivants :

  • Vérification des titres de propriété étant précisé que, si celle-ci n’est pas effectuée par l’expert, elle doit l’être par un juriste.
  • Production d’extraits cadastraux (matrices et plans).
  • Vérification de la situation d’urbanisme des biens, confirmée par un document engageant l’administration et opposable aux tiers (certificat d’urbanisme, permis de construire).
  • Estimation détaillée, par devis d’un professionnel, des travaux à entreprendre sur l’immeuble.
  • Analyse des facteurs susceptibles d’affecter l’environnement de l’immeuble avec, en cas de besoin, avis d’un technicien extérieur éventuel.

À titre d’exemple, l’expert en évaluation immobilière (sauf spécification particulière) n’est pas en mesure techniquement d’effectuer lui-même un sondage des sols, des contrôles techniques concernant le degré de pollution ou de contamination de la propriété ou de son environnement immédiat.

Toutefois, les renseignements recueillis auprès du client et des autorités administratives locales peuvent lui permettre, s’il apparaît des doutes ou des craintes à ce sujet, d’en informer son client, de façon que celui-ci puisse requérir les enquêtes ou les études nécessaires auprès de sociétés spécialisées.

  • Examen des originaux de baux et avenants pour les immeubles loués ; s’il n’est pas effectué par l’expert, il doit l’être par un juriste.
  • Mesurage des surfaces bâties si les documents en possession du client ou de ses conseils laissent planer un doute (plans n’étant plus à jour, plans incohérents, états de superficie n’ayant pas été dressés par un géomètre-expert ou un architecte, plans réduits).

Il est bien évident qu’un audit immobilier complet est une mission lourde. De ce fait l’expert ne peut la réaliser seul mais en collaboration avec d’autres techniciens et professionnels, en disposant d’un laps de temps suffisant. Dans un certain nombre de domaines, il devra faire appel à des prestataires de services de l’extérieur.

Dans certains cas, l’audit sera partiel, le mandant convenant avec l’expert du champ des diligences et des investigations à opérer.

En outre, la production de documents administratifs (Urbanisme, Hypothèques) peut s’avérer longue. En règle générale, ce type de mission sur un immeuble entier ne peut être réalisée dans un délai inférieur à un mois et peut s’étaler sur une période de plusieurs mois.

L’expertise immobilière détaillée intervient en principe au terme de l’audit immobilier ; toutefois, une première expertise peut être faite préalablement à l’audit puis complétée ou corrigée une fois l’audit achevé.

Etudes d’implantation ou études de faisabilité

Il s’agit d’analyses visant à déterminer la conformité d’un projet immobilier aux contraintes juridiques, techniques et économiques.