Le vendeur d’un bien a une tendance naturelle à le surévaluer alors que l’acquéreur, au contraire, le déprécie.

Le rôle de l’expert est alors de déterminer la valeur de ce bien de façon objective et impartiale en prenant en compte tous les éléments pouvant influer sur la valeur du bien : la situation géographique, l’état, les prestations /équipements, la disposition, l’exposition… ainsi que des éléments nécessitant une étude plus approfondie,  tels que la situation urbanistique du bien, les éventuels projets urbains alentours… mais surtout l’état du marché et les dernières transactions du quartier.

Les principales méthodes de calcul alors utilisées sont la méthode par comparaison et la méthode par capitalisation du revenu.

Dans le cadre d’une vente, fixer le prix juste est déterminant pour la suite ; en effet, le délai de vente d’un bien est directement facteur du prix.

Il est donc nécessaire d’afficher un prix de vente en phase avec le marché déterminé suite à une évaluation détaillée et objective réalisée par un expert indépendant n’ayant pas d’intérêt dans le transaction.

Effectuer une expertise avant achat permet de conforter l’acquéreur sur la valeur du bien, grâce à l’avis objectif de l’expert, avant de s’engager mais cela peut également constituer une aide à la négociation et une orientation sur le prix à proposer.